Err

Promotion : Chaîne de tronçonneuse : 2achetées = 1 offerte !

Tronçonneuse ou élagueuse : que choisir ?

Au jardin, certaines tâches nécessitent l’utilisation d’une tronçonneuse thermique ou à batterie . Mais qu'est-ce qui différencie une tronçonneuse classique d'une élagueuse  ? Quels sont les atouts d'une perche élagueuse électrique ? Et surtout, quel appareil choisir pour le jardinage et le bûcheronnage ? Comme vous allez le voir, tout dépend de la nature de vos travaux. Découvrez quel appareil acheter grâce à notre guide pratique.

Quelle tronçonneuse choisir pour le bûcheronnage et le petit élagage ?

Quel que soit leur modèle et leur type de moteur, toutes les tronçonneuses possèdent un mécanisme similaire : ce sont des machines permettant de couper du bois grâce à la rotation d'une chaîne à dents. Montée sur un guide métallique de longueur variable, cette pièce coupante est actionnée par un pignon d’entraînement ainsi qu'un bloc moteur. Contrairement à la scie manuelle, dont les dents se trouvent directement sur la lame, la tronçonneuse possède donc une partie mobile. Plus la taille de son guide-chaîne est importante, plus les parties ligneuses à sectionner peuvent être grosses.
Les modèles de tronçonneuses très puissants et résistants permettent de couper les branches les plus épaisses, voire les troncs des arbres les plus âgés. Ce type de travail est réservé aux professionnels du bucheronnage ou de la sylviculture ! En principe, les tronçonneuses vendues aux particuliers conviennent en priorité pour :
  • la taille des arbustes,
  • l’abattage des arbres de taille moyenne,
  • l’élagage des jeunes arbres,
  • et la découpe de buches à partir de sections peu épaisses.
  • La tronçonneuse électrique
Une tronçonneuse électrique et une tronçonneuse thermique permettent d’effectuer les mêmes tâches. La différence entre les deux engins est que l’un puise son énergie dans une batterie électrique, tandis que l’autre nécessite du carburant pour fonctionner. Par conséquent, le démarrage d’un modèle électrique est instantané, tandis que celui d’une tronçonneuse à essence peut être relativement long.
Les modèles filaires doivent être branchés sur une prise électrique, ce qui peut gêner vos mouvements durant vos tâches au jardin. Heureusement, à l’heure actuelle, de nombreuses tronçonneuses à batterie sont sans fil et possèdent une autonomie d’environ 30 minutes (voire davantage). Nous vous conseillons particulièrement ce type de produit si vous souhaitez :
  • travailler sans avoir à surveiller le niveau d’essence de votre machine,
  • et diminuer vos émissions de gaz à effet de serre.
Sachez en outre que la batterie de certaines tronçonneuses comme la Nemura 40V) est utilisable sur d’autres appareils de la même marque.
  •  La tronçonneuse thermique

La tronçonneuse thermique fait partie des appareils de motoculture les plus populaires. Il en existe une grande variété de modèles, à choisir en fonction de vos besoins et de votre budget. Par rapport à leurs équivalents électriques, les tronçonneuses à essence possèdent, en moyenne, les diamètres de coupe les plus grands et les moteurs les plus puissants. Elles émettent donc davantage de bruit et requièrent un entretien rigoureux.
Pour faire fonctionner le moteur à deux temps d’une tronçonneuse thermique, un carburant d’excellente qualité est nécessaire. Celui-ci se compose à la fois :
  • d’essence avec un indice d’octane de 90 RON minimum (comme le SP95-E10),
  • et d’une huile moteur qui assure la lubrification des pièces mécaniques.
Vous pouvez effectuer vous-même votre mélange pour tronçonneuse dans un bidon, ou bien l’acheter prêt à l’emploi dans un magasin spécialisé.

Quelle tronçonneuse choisir pour les gros travaux d’élagage ?

Si vous possédez un extérieur richement arboré, un élagage régulier s’avère nécessaire. L’intérêt d’une telle opération est multiple, car :
  • abattre les parties malades des végétaux est nécessaire à leur bonne santé,
  • ôter le bois mort vous permet d’éviter les chutes de branches (et donc les blessures) en cas de bourrasques,
  • tailler certaines branches encourage la fructification des arbres fruitiers,
  • élaguer un arbre en limite le développement (à des fins ornementales),
  • enfin, couper les parties protubérantes de votre haie est parfois une obligation légale (par exemple si elles dépassent chez votre voisin ou sur une voie carrossable).
Pour l’élagage des jeunes arbustes et des haies basses, une tronçonneuse classique est suffisante. En revanche, nous vous recommandons d’utiliser une tronçonneuse élagueuse, voire une perche élagueuse électrique, lorsque vous coupez des branches de grands chênes, de hêtres, ou encore de sapins.
  • La tronçonneuse élagueuse

Très appréciée des bricoleurs et des jardiniers pour son côté polyvalent, la tronçonneuse élagueuse vous permet d’ébrancher des arbres de façon simple et rapide. Son utilisation ne se limite toutefois pas à l’élagage : vous pouvez vous en servir pour la plupart de vos travaux de taille et de bucheronnage, par exemple pour débiter du bois de chauffage.
Ce qui distingue les tronçonneuses élagueuses des autres appareils, c’est tout d’abord leur gabarit de guide de chaîne moins important. Ces machines n’étant pas conçues pour tronçonner des arbres à partir de la souche, leur diamètre de coupe et la puissance de leur moteur diffèrent de ceux d’une tronçonneuse traditionnelle. Le poids des élagueuses est également moins important, ce qui les rend faciles à manœuvrer, notamment lors d’un ébranchage en hauteur sur une échelle.
  • La perche élagueuse électrique ou thermique

Si vous désirez couper des branches situées à plusieurs mètres de hauteur, l’élagueuse sur perche constitue une solution intéressante. Le principe ? Vous manipulez depuis le sol une tronçonneuse élagueuse, montée sur une tige de plusieurs mètres. Celle-ci étant télescopique, vous êtes libre d'adapter sa longueur à la taille de l’arbre à traiter (par exemple entre 2 et 4 mètres de hauteur).
 
La perche élagueuse peut être thermique ou électrique, et la plupart des fabricants proposent des modèles à tête ajustable, avec plusieurs inclinaisons (droite, penchée vers la gauche ou penchée vers la droite). Pour actionner l’appareil, il vous suffit d’appuyer sur les commandes situées en bas du manche.
 
Le principal avantage de la perche élagueuse est qu’elle vous évite de travailler sur une échelle, ce qui peut s’avérer dangereux. Cette machine maline vous aide en effet à atteindre de très hautes branches, jusqu’à 4 mètres de haut pour certains modèles. Mais il s’agit aussi d’un outil très maniable, se faufilant aisément dans la ramure pour une taille de précision. Les branches les plus difficiles d’accès peuvent ainsi être élaguées sans difficulté.
 
L’élagueuse sur tige est la version motorisée d’un ustensile bien connu des jardiniers : la scie à élaguer, qui consiste en une petite lame courbe et légère, placée sur une perche extensible. Bien que facile à manœuvrer, un tel outil a ses limites. Il ne permet que de scier des branches d’un diamètre restreint (jusqu’à 8 centimètres environ), de façon lente et laborieuse. Grâce à la tronçonneuse élagueuse sur perche, vous profitez des avantages de la scie à élaguer sans vous fatiguer les bras, et en coupant des branches plus épaisses.
 
Suivez-nous
PAIEMENT 100% SÉCURISÉ
Carte bancaire, Chèques
LIVRAISON EXPRESS
Chronopost, Colissimo, Point Relais
CONTACTEZ-NOUS
Par téléphone ou mail
GARANTIE
Entreprise située en France